Ana Saitovitch – Le cerveau social et l’autisme

Speaker: Dr Ana Saitovitch, INSERM U1000, Hôpital Necker – Institut Imagine, Paris.

Title: Le cerveau social et l’autisme

L’altération qualitative des interactions sociales est une des caractéristiques principales des troubles du spectre autistique (TSA). Des anomalies dans le balayage visuel de visages, surtout du regard, lors de la présentation de scènes sociales ont été mises en évidence par la méthode d’eye-tracking chez des enfants et adultes atteints d’autisme. Ces anomalies se caractérisent à la fois par une diminution des paramètres du regard mesurés dans les régions avec fort contenu social (visages, yeux et bouches) et aussi par une augmentation de ces paramètres dans les régions non-sociales. Identifier et comprendre les bases neurales de l’autisme demeurent des grands défis. Notre équipe développe des recherches dans le domaine de l’imagerie cérébrale et des TSA en utilisant une stratégie de recherche en imagerie multimodale. Cette stratégie nous a permis d’identifier des anomalies à la fois anatomiques et fonctionnelles au niveau du sillon temporal supérieur (STS) dans l’autisme. Ces données en imagerie cérébrale suggèrent donc que les anomalies dans le STS pourraient être la première étape dans la cascade d’anomalies neuronales retrouvées dans l’autisme. Parmi les régions du cerveau social, le STS est connu comme étant une région clé pour la cognition sociale et est impliqué dans diverses étapes des interactions sociales, allant de la perception visuelle et auditive (suivi du regard, expression faciale et corporelle, compréhension des émotions et des voix) jusqu’aux processus plus complexes de cognition sociale (théorie de l’esprit et mentalisation). Enfin, les anomalies anatomo-fonctionnelles du STS seraient en accord avec les difficultés sociales observées sur le plan clinique et objectivées par des études sur la perception sociale visuelle dans l’autisme.